Partagez

MIRYAN KLEIN

Miryan Klein est née le 5 août 1951 à Lyon, Miryan sera dès son jeune âge attirée par toutes formes d'expression artistique (dessin, peinture, danse classique). Les arts plastiques lui permettront canaliser son énergie créative, dans un premier temps à travers la figuration, en réalisannt portraits et sculptures (1970-1975). Son œuvre évoluera progressivement vers l'abstraction.

La démarche artistique Miryan est imprégnée d'un besoin de témoigner des absurdités de notre société mais aussi d'un optimisme fruit d'une conviction personnelle qui se refuse à accepter les dérives de notre système avec fatalité.

Un ensemble d'installations et dénonceront la destruction de la nature, le racisme, la perte d'identité : Les Stations d'eau, la Foule, Métissage, La Forêt, Human Traffic, Across the Mirror, Spiritual Emergency, No more seasons ... A ces oeuvres provoquées par une réflexion sur la condition humaine répondent des séries de toiles sereines et secrètes fruit d'un travail d'introspection : l'œuvre suggérée de 1998 travail sur le visible et l'imaginaire et dans cette même démarche la série Intrusions en 2002 où la toile peinte est recouverte de fines lignes de peinture qui telles des fenêtres treillissées protégent son intimité en laissant entrevoir son monde imaginaire sans le dévoiler.

La technique de Myrian est en évolution constante, elle expérimente avec des nouveaux médiums comme le néon et la fibre optique. Ainsi dans les no-painting le néon substitue le pigment donnant naissance à une "peinture de lumière". Quant à la fibre optique, Myrian l'allie à la peinture et crée un nouveau moyen d'expression dans laquelle les frontières entre peinture et installation s'effacent ...

« Miryan Klein est représentée par Art & Rapy (Monaco), Art Point Gallery (Belgique) et la Galerie Heine (Strasbourg) ».